Nouvelles & Média

Restauration et restitution au Peterborough Museum d’une inestimable collection de photos par PremièreAction

Juillet 2004 : des pluies torrentielles s’abattent sur le centre-sud de l’Ontario et sur certaines régions du Québec, mais c’est la ville de Peterborough qui subit le pire. En effet, avec 150 mm d’eau en une nuit, son réseau d’égouts pluviaux ne suffit pas à la tâche.

Le lendemain matin, les eaux de crue pénètrent à l’étage inférieur de la Bibliothèque publique de Peterborough à travers les fenêtres endommagées, s’infiltrant dans les zones de conservation et d’entreposage de la Peterborough Centennial Museum Association (PCMA). La chambre d’entreposage est séparée du reste de l’étage par un mur, offrant une certaine protection contre les détritus. Toutefois, au-delà de ce mur, l’aire de travail des services de conservation est détruite.

Une bonne partie de la collection, d’une valeur estimative de 8 millions de dollars, était immergée sous près d’un mètre d’eau. De 1896 à 1992, trois générations de photographes de la famille Roy ont immortalisé toutes sortes d’événements de la vie des gens dans les environs de Peterborough, œuvre qui a donné lieu à la constitution d’une des collections les plus importantes pour l’histoire de la ville.

La crue a atteint 14 pouces au-dessus du plancher du sous-sol, et quelque 10 % des pièces de la collection sont restées immergées pendant jusqu’à 24 heures. Par mesure de prudence, on a coupé l’électricité, laissant les lieux sans éclairage ni climatisation.

Il n’y avait pas de temps à perdre. On a appelé PremièreAction (alors appelée Restauration de documents Groupe Rosco) à la rescousse.

Les intervenants ont chargé 30 000 plaques de verre et autres négatifs, matériels photographiques connexes et documents dans des camions frigorifiques pour les emporter vers des installations sécurisées, où l’on a entamé des travaux de restauration complexes et délicats.

Pendant deux ans, une centaine de spécialistes ont travaillé sans relâche pour remettre en état cette collection unique et prestigieuse. Finalement, le moment est venu de dévoiler la collection Balsillie de Roy Studio Images et de la montrer à nouveau au public.

L’intervention rapide des experts en restauration de PremièreAction et l’utilisation de technologies de pointe ont permis de sauvegarder cet inestimable trésor historique. Au moment de l’inondation, Michael Harrington, gestionnaire des services de conservation et de formation à l’Institut canadien de conservation (ICC), a souligné l’exceptionnelle qualité du travail de cette entreprise canadienne spécialisée dans la restauration de documents endommagés par l’eau ou par la fumée.

« La récupération et la lyophilisation de la collection du studio Roy ont été un défi énorme qui nécessitait des innovations en matière de pratiques de conservation, a déclaré M. Harrington. PremièreAction a travaillé en étroite collaboration avec l’ICC, Bibliothèque et Archives Canada et le Peterborough Centennial Museum. L’attitude attentionnée, l’expérience professionnelle et le savoir-faire de cette entreprise ont permis d’obtenir un succès comme on n’en trouve aucun équivalent dans la littérature sur la conservation pour une collection de ce genre. »

Au cours de la cérémonie d’inauguration, la mairesse de Peterborough, Sylvia Sutherland, a rappelé l’importance du travail de restauration effectué. « Il est clair que les clichés du photographe Robert Maitland Roy, de son fils Frederick et de son petit-fils Robert John auraient été perdus si ce n’avait été de l’expertise du personnel de PremièreAction, a-t-elle affirmé. C’est avec gratitude que nous reconnaissons ici aujourd’hui la contribution de cette entreprise. La condition impressionnante dans laquelle ces photographies nous ont été retournées permet de dire qu’elles seront préservées en bon état pour les générations futures de la population de Peterborough.»

La directrice du Musée, Susan Neale, a également fait allusion à la grande valeur des photographies. « Les musées sont les gardiens de notre patrimoine collectif, a-t-elle déclaré. La restauration de ces photographies permettra aux générations futures d’apprécier nos racines et nos trésors culturels. En plus de préserver, conserver et montrer nos collections, il est de notre devoir de les protéger contre les ravages du temps et des intempéries. »

Enfin, M. Barry J. Ross, président de Rosco Group (maintenant Restauration PremièreAction), a parlé au nom de son équipe d’experts pour dire à quel point elle était fière d’avoir accompli cette tâche dans un laps de temps relativement court. Un projet de cette taille est sans précédent dans l’histoire du Canada. « Ce genre de défi exige une intervention rapide, car le moindre retard peut avoir un impact dévastateur sur les artefacts nous essayons de sauver. Nous remercions la population de Peterborough d’avoir rapidement décidé de faire confiance en notre expertise. »

Pour obtenir des services d'urgence de restauration après sinistre,
appelez Restauration PremièreAction au 1.877.778.6731